ELVIS

Date de naissance : septembre 2014

 

Le vendredi 5 décembre 2014, alors que Paula va chercher notre cheval Palermo à la clinique vétérinaire, suite à sa castration, elle a la mauvaise et triste surprise de voir une petite ânesse de notre connaissance gisant sans vie sous une bâche. Nous connaissons bien sa propriétaire puisqu'elle est habite à moins de 2 km du refuge et nous avons déjà eu affaire à elle après avoir récupéré ses 4 ânes en divagation sur la route. Par la suite, nous avions eu quelques contacts car, à plusieurs reprises, des voisins nous ont signalé que les ânes ne recevaient pas d'eau ni de nourriture de manière régulière. Néanmoins, loin d'être dans un état catastrophique, nous ne pouvions rien faire d'autres que discuter et expliquer à cette dame qu'elle se devait de soigner ses animaux correctement ! Les mois ont passé et nous n'avions plus de nouvelles ; il faut bien comprendre que nous avons un énorme cheptel et nous n'avons pas le temps d'aller vaquer à droite et à gauche pour surveiller les animaux des voisins ! Nous nous devons donc de faire un minimum confiance à chaque propriétaire, mais nous étions loin d'imaginer un tel scénario.

Bien sûr, dans le groupe il y avait une ânesse et un âne entier, une naissance était donc à prévoir. Nous avions pourtant insisté pour que le mâle soit castré immédiatement mais bien sûr il n'en fut rien et, malheureusement, il n'y a aucune loi pour interdire à un propriétaire de faire de la reproduction. Nous savions donc que cette ânesse avait eu un poulain récemment, Paula est rassurée de le trouver dans un box de la clinique, il avait survécu à tout ça et il avait besoin de la protection rapprochée de quelqu'un de disponible. Le pauvre bébé s'était trouvé orphelin, sa maman très faible au demeurant, ne s'était jamais remise de cette mise-bas tout à fait prématurée, elle était encore tellement jeune lorsqu'elle a été saillie !

 

C'est triste, cette petite vie qui est partie alors qu'on pouvait très bien l'éviter ! Toujours est-il que le petit ânon, que nous appelerons ELVIS, âgé d'à peine trois mois s'est retrouvé sans sa maman, tout maigrichon avec des grelots de boue sous tout le ventre et nous nous sommes portés volontaires pour essayer de l'élever, sa propriétaire n'ayant que peu de temps à lui consacrer.

Bien sûr, impossible de le faire voyager dans le van avec Palermo donc il faudra attendre le lendemain, 6 décembre 2014, pour retourner à la clinique et récupérer notre petit ELVIS. Il faut dire qu'il a fait l'unanimité en arrivant au refuge, une minuscule peluche brune pleine d'entrain malgré tous les malheurs, avec un vrai caractère de voyou.

 

Les débuts ont été difficiles et inquiétants, bien qu'il ait encore l'âge de téter, Elvis a refusé de téter (il est souvent difficile de faire prendre le biberon avec une tétine en plastique à un bébé quand il a déjà connu la tétine naturelle de maman). Il a donc fallu lui apporter sa dose de calcium quotidienne nécessaire via des aliments lactés, qu'il fallait lui donner à la main sinon il n'y touchait pas !!! Mais petit à petit, il y a pris goût et s'est mis à manger seul, ouf !

Durant les premiers mois, Elvis a une vraie vie de roi ! La journée, il est en liberté au refuge, il est très sage, ne s'éloigne pas de nous et joue avec tous les chiens ! La nuit, il retrouve son box avec lampe chauffante (nous sommes en pleine hiver et, sans la chaleur corporelle d'une maman, ce n'est pas facile d'endurer le froid...)

Elvis a déniché le trésor ! Un énorme tas de carottes destinées à nos chevaux mais notre crapule a décidé de tout dévoré lui-même !

 

Elvis est vraiment trop drôle, cabotin et joueur ! D'ailleurs, nous l'avons appelé ainsi car il est très Rock'n'roll !!! Il peut se montrer câlin, mais seulement quand il le veut ! Mordre, chahuter et courir dans tous les sens, c'est tellement plus drôle ! Curieux et sociable, il veut faire connaissance avec tous les chevaux qu'il croise, et ne se montre jamais impressionné par leur grande taille, lui qui est si petit !!!

 

Les mois ont passé et Elvis a grandi ! Enfin, pas tant que ça, c'est vrai que ses parents sont des "minis" ânes alors lui-même ne sera jamais bien grand ! Quel dommage, il a perdu sa tête de nounours mais il est toujours trop mignon ! Mais quand il a eu un an, nous l'avons fait castré puis il a fallu l'intégrer dans un groupe de congénères car la liberté, ça ne peut pas durer toute la vie !

 

Heureusement, nous avons déjà deux jeunes ânes, EDEN et ECLAT ; nés au refuge suite à la saisie de leur maman déjà gestantes, nous les avons également sevrés et castrés à un an. Dès leur rencontre, nos trois gaillards s'entendent à merveille et, plus tard, ils feront aussi la connaissance de BOSTON, notre adorable géant ! Elvis a désormais 3 ans, il profite d'une belle vie au refuge, il est en pleine forme et en excellente santé, tous ses ennuis sont loin derrière lui. Nous le ferons sans doute adopter un jour mais pour le moment, nous profitons de sa bouille à bisou !

 

L'histoire d'ELVIS vous a touché ? Alors n'hésitez pas à le parrainer (20 €/mois) ou simplement faire un don en sa faveur. Pour cela, envoyer un courrier à l'Association en précisant votre demande. Pour un parrainage, nous vous enverrons un contrat à signer ainsi que des photos de votre filleul.

A ce jour, Elvis a 1 parrainage, il serait ravi d'avoir d'autres parrains/marraines !

D'avance, un grand merci pour lui !

 

 

ASSOCIATION C.H.E.V.A.L

Domaine du Valat de Ramel

Route de Servas

30340 SALINDRES