JULIUS

Date de naissance : 1998

 

L'histoire de Julius commence début septembre 2013. Le 6 exactement, au matin, nous sommes sollicité par les Services Vétérinaires de l'Ardèche pour accueillir 8 chevaux qui semblent à l'abandon, et certains dans un état critique. Il faut les récupérer le jour-même, certains ne survivront pas plus de quelques jours sans nourriture et soins. Mais il nous est impossible d'organiser un transport de 8 chevaux depuis l'Ardèche en si peu de temps, ce que nous expliquons à notre interlocuteur des Services Vétérinaires. Ni une ni deux, ce dernier s'engage à trouver une solution pour le transport, et il est prévu que les chevaux arrivent au refuge en fin de journée ! Nous sommes un peu pris au dépourvu, 8 chevaux de plus, ça ne s'improvise pas mais nous trouvons toujours des solutions alors nous acceptons néanmoibns sans hésiter, il faut sauver ces animaux !

Nous n'avons alors que quelques heures pour nous organiser, libérer des box et des parcs et être prêts pour l'arrivée du camion ! Nous n'avons que peu d'informations sur l'état de santé des chevaux et, en début d'après-midi, lorsque le transporteur arrive, nous sommes fébriles, curieux mais surtout inquièts.

A l'ouverture du camion, c'est le choc ! Le premier cheval n'est qu'un squelette, il n'a que la peau et les os et d'un coup, notre inquiétude se transforme en une terrible colère. Ce cheval, que nous appelerons P'TIT-LOUP, revient de très loin mais il est désormais sauvé et depuis, il coule des jours heureux au refuge. Vous pouvez découvrir son histoire ici : (Ptit-Loup)

Fort heureusement, les 7 autres chevaux sont aussi très maigres mais bien loin de l'état du premier. Parmi eux, il y a JULIUS, un mérens de 15 ans (né en 1998). Le pauvre garçon fait peine à voir ; très maigre, l'oeil triste, il réagit à peine lorsqu'on s'occupe de lui. Non seulement il meurt de faim mais on peut dire que ce cheval est profondément malheureux...

 

Les côtes et la colonne vertébrale sont saillantes, le ventre gonflé est plein de vers. Julius n'a plus aucun muscle, il est triste et abattu et ressemble d'avantage à un cheval de plus de 30 ans plutôt qu'à un gaillard de 15 ans !

 

Ses sabots manquent également d'entretien.

Ils ne sont pas très longs mais cassés et abimés ; il est grand temps que le maréchal-ferrant s'en occupe !

 

Après son arrivée au refuge, Julius reçoit les meilleurs soins et une attention particulière car, hormis P'tit Loup, il est l'un des plus maigre du groupe. Notre vétérinaire, notre dentiste et notre maréchal-ferrant se succèdent pour s'occuper de lui et améliorer sa santé. Julius nous montre rapidement qu'il est très gourmand et, après seulement quelques jours au refuge, déjà son regard change. Le ventre plein, il se montre bien plus "vivant", dynamique et content d'être là !

 

Puis les semaines et les mois passent et, sous nos yeux, Julius se transforme ! Enfin il redevient un gros mérens, ces chevaux sont connus pour leurs rondeurs et leur rusticité, un adorable nounours débordant de fougue et de joie de vivre !

En hiver, avec son épais poil, Julius ressemble à un gros ours noir !

 

Julius nous révèle aussi un caractère bien trempé ; très proche de l'homme, câlin et très docile, il se montre par contre très dominant envers ses congénères. Il est très fréquent que les chevaux ayant souffert de la faim se montrent, même longtemps plus tard, "aggressif" pour défendre leur ration, ce qui est tout à fait compréhensible !

L'été, sa robe ébène brille au soleil, il est superbe et les rondeurs lui vont à merveille !

 

Depuis quelques années, Julius vit au sein d'un groupe de 6 hongres et tout se passe très bien. Etant le plus âgé, il est le chef et impose sa dominance mais il s'entend très bien avec ses congénères, s'offre de longues séances de grattage mutuel et profite d'une vie calme et paisible au refuge.

 

Julius fêtera bientôt ses 20 ans, il est en pleine forme mais il mérite une retraite. De ce fait, il n'est pas proposé à l'adoption et finira sans doute ses jours au refuge, avec nous.

L'histoire de Julius vous a touché ? Vous souhaitez devenir son parrain / sa marraine ? N'hésitez plus ! Pour cela, envoyez-nous un courrier en précisant votre demande, accompagné d'un chèque de 20 € à l'ordre de l'Association CHEVAL. Nous vous enverrons alors au plus vite le contrat de parrainage et quelques photos de votre filleul.

A ce jour, Julius a 0 parrainage et il sera ravi d'avoir quelques parrains et marraines !

ASSOCIATION C.H.E.V.A.L

Domaine du Valat de Ramel

Route de Servas

30340 SALINDRES