LEON (et Flora)

Date de naissance (estimée) de LEON : 2004/2005

Date de naissance (estimée) de FLORA : entre 1990 et 1995

 

L'histoire de Léon commence en fin octobre 2007. Nous sommes alors contactés par des promeneurs sur la commune de Sainte Croix de Caderle (40 km du refuge) qui ont vu une propriété qui semble à l'abandon, et où vivent plusieurs animaux dans des conditions déplorables et dont l'état de santé est très inquiétant.

Nous nous rendons alors sur place et c'est avec effroi que nous avons découvert trois chiens attachés à des arbres dans un état de maigreur impressionnant sans eau, sans nourriture et sans abri, dormant à même le sol dans une commune de montagne où la température est déjà bien fraîche malgré la saison (donc glaciale en hiver). Bien sûr il s'agit de trois molosses, deux Rottweillers et un jeune Cane Corso absolument squelettique. Plus loin dans un minuscule poulailler, un petit âne tournait en rond, il semblait nous implorer de lui ouvrir la porte. Comme les autres il n'avait rien à manger et sa maigreur laissait apparaître une colonne vertébrale saillante ainsi que ses hanches. Son poil d'hiver devait dater de l'année dernière et il était couvert de poux. Il fallait agir vite et, après avoir saisie la DDSV (Service Vétérinaires), l'affaire a été menée bon train. Dans un délai heureusement assez court, Monsieur le Préfet prenait un arrêté nous autorisant la saisie de tous les animaux en présence des gendarmes et d'un technicien D.D.S.V. Le mardi 6 novembre 2007 nous procédions à l'enlèvement mais quelle ne fut pas notre (mauvaise) surprise de constater que le Cane Corso avait disparu, lui et sa chaîne. La première idée qui nous est venue à l'esprit a été la mort car son état cachectique ne pouvait lui permettre de rester en vie très longtemps.

Nous avons donc pu prendre le petit âne, le mâle et la femelle Rottweiller. Pour la petite histoire il faut préciser que ce tortionnaire là est aussi vigile propriétaire d'une société de gardiennage et qu'il habite en Lozère, sachant que les animaux étaient dans le Gard à plusieurs dizaines de kilomètres de chez lui et qu'il ne leur rendait visite que 2 fois par semaine. Les animaux ont vraiment l'instinct de survie très développé !

Pauvre petit âne, tout jeune et déjà si malheureux. Maigre, couvert de poux, il vit dans une déritable décharge où il risque de se blesser avec les morceaux de ferrailles. Il n'a ni eau ni nourriture et survit tant bien que mal...

 

Nous l'appelerons LEON, c'est un amour de petit bonhomme. Il semble comprendre rapidement que nous lui voulons du bien et, s'il est assez timide pour embarquer dans le van, il fait preuve de bonne volonté et de gentillesse. Une fois arrivé au refuge, Léon reçoit tous les meilleurs soins ; il est traité contre les poux à plusieurs reprises, nous le vermifugeons, le dentiste, maréchale-ferrant et vétérinaire s'occupent de lui et surtout, il profite d'une excellente alimentation (foin de qualité et céréales) qu'il dévore avec plaisir.

 

Pour ce qui est des chiens, les deux rottweiler ont aussi reçu les meilleurs soins et prit de nombreux kg ! Nous les avions appelez BONNY & SAURON, tous les deux ont été adoptés entre 2009 et 2010, ils ont vécu heureux avec une famille aimante et sont décédés il y a quelques années, à 10 ans passés.

Quant à Léon, il s'est rapidement refait une santé au refuge et il est devenu magnifique ! En 2009, nous l'avons fait adopté chez une dame que nous connaissions bien, déjà propriétaire d'une anesse qui s'ennuyait un peu toute seule. Léon et sa copine Flora ont été très heureux là-bas, leur maman humaine Suzy était d'un certain âge mais s'occupait très bien d'eux et les aimait beaucoup.

 

Malheureusement, Suzy est décédée en été 2011 et, ses filles n'ayant pas la possibilité de s'occuper des deux ânes, nous avons donc récupérés Léon au refuge, ainsi que son ânesse avec laquelle il est inséparable. Le transport de retour a été assez épique ; en effet durant des années les ânes ont été tellement gâtés qu'ils étaient bien décidés à ne pas quitter leur paradis et il a fallu plusieurs heures et des bras musclés pour parvenir à les embarquer dans le van !

Depuis lors, ils profitent d'une vie paisible au refuge, toujours ensemble et inséparables ! Malheureusement pour eux ils n'ont pas un parc aussi vert mais la nourriture est bonne et ils ont l'air néanmoins très heureux. Nous avons d'ailleurs du les mettre au régime car Flora était particulièrement grosse et ce n'est pas bon pour sa santé.

 

La vie misérable de Léon est bien loin derrière lui, notre petit âne est désormais très heureux, magnifique, rond comme une bille et bien dans ses sabots ! Côté caractère, il peut se montrer un peu timide au premier abord et ne se laisse pas approcher par tout le monde mais dès qu'il est en confiance, il se révèle très gentil et câlin. Il ne nous pose aucune difficulté pour les manipulations (pansage, maréchalerie, vermifuge), en bref, c'est un amour !

 

Bien que Léon soit encore jeune et en pleine santé, à la demande des enfants de Suzy (qui d'ailleurs participent financièrement à la vie et aux soins des ânes, un grand merci !), il n'est pas proposé à l'adoption et restera au refuge jusqu'à la fin. C'était la volonté de leur maman et nous la respectons, d'autant que Flora est âgée et elle adore son Léon, nous ne souhaitons en aucun cas les séparer !

 

L'histoire de LEON (et Flora) vous a touché ? Vous souhaitez devenir le parrain / la marraine de l'un d'eux ? N'hésitez plus ! Pour cela, envoyez-nous un courrier en précisant votre demande, accompagné d'un chèque de 20 € à l'ordre de l'Association CHEVAL. Nous vous enverrons alors au plus vite le contrat de parrainage et quelques photos de votre filleul(e).

A ce jour, Léon et Flora ont un seul parrainage et ils seraient ravis d'avoir d'autres parrains et marraines !

D'avance, un grand merci pour eux !

ASSOCIATION C.H.E.V.A.L

Domaine du Valat de Ramel

Route de Servas

30340 SALINDRES