TAHORA

Date de naissance : printemps 2007

 

L'histoire de Tahora commence fin avril 2008. A cette période, nous étions constatemment appelés par des gens qui nous signalaient des animaux en piteux état, et notamment plusieurs poneys, dans une sorte de ferme pédagogique située dans l'Hérault. Nous nous sommes alors rendus sur place avec l'idée de constater l'état des animaux et sortir de là les poneys, quite à les racheter. Mais une fois sur place, c'est le choc ! Il n'y a pas seulement des poneys mais aussi des chevaux, des ânes et de nombreux animaux de ferme, tous dans un état de misère physiologique très avancé.

Maigres et mourrants, blessés par des licol littéralement incrustés sur leur tête, présentant des maladies de peau et couverts de poux, les malheureux se grattaient à n'en plus pouvoir !... Le cheptel au complet fait peur à voir ! Bien sûr, le maréchal-ferrant n'avait jamais du venir dans cette structure, les sabots étaient longs, déformés et/ou cassés. Le vermifuge, n'en parlons pas, ces animaux n'ont sans aucun doute jamais du en avoir de leur vie !

Petit aperçu de l'état du cheptel. Les équidés sont maigres voire squelettiques pour certains, couverts de poux et de gâle. Les sabots ne sont pas entretenus, les blessures sont infectées et purulentes.

 

Quant aux mini-poneys, ils étaient au nombre de trois, deux petits mâles bai brun et une petite femelle pie d'un an environ, que nous avons appelé TAHORA. Impossible pour nous de récupérer tous les animaux mais nous avons au moins pu les achetés tous les trois et ainsi que le petit âne en plus mauvais état qui a rejoint, lui aussi, le refuge. Ils étaient tous atteints de gourme, cachectiques sous un gros poil d'hiver et étaient atteints d'une fièvre avérée d'environ 40°. Rempli de vers, leur ventre étaient énormes...

 

Tout ce petit monde est maintenant en sécurité, les semaines qui ont suivi, ils ont été soignés, nourris et la gourme éradiquée. Il a fallut plusieurs bains pour venir à bout des poux et que de longues heures de pansage et parfois de tonte car leurs poils étaient complètement collés et formaient des plaques affreuses.

La D.D.S.V. de l'Hérault ayant été alertée, le propriétaire des lieux a été mis en demeure de soigner ses animaux, de les vermifuger, d'entretenir leurs pieds et de présenter les papiers de chacun ; une surveillance accrue est mise en place.

De longues années ont passé et notre petite TAHORA vit toujours au refuge avec nous et on peut dire qu'elle a bien changé ! Elle est devenue très jolie, avec de belles rondeurs et le poil brillant ! L'hiver, elle devient un gros nounours avec son épais poil d'hiver, elle est craquante ! Par contre, pour ce qui est de son caractère, Tahora est restée très distante envers nous ! Malgré qu'elle nous voit en permanence, elle est difficile à approcher et il faut parfois s'armer de patience pour lui mettre un licol ! Par contre, elle est bien plus sereine avec les enfants, sans doute grâce à leur taille moins impressionnante, et avec eux elle se montre très câline et confiante.

 

Tahora profite maintenant d'une vie paisible, elle partage son quotidien avec notre poney miniature, Julien, ils sont inséparables ! Très gourmande, elle semble avoir un 6ème sens pour détecter un sac de pain ou une carotte, et en général pour manger, sa crainte devient moindre et elle s'approche de nous sans hésiter, la coquine !

 

L'histoire de TAHORA vous a touché ? Vous souhaitez devenir son parrain / sa marraine ? N'hésitez plus ! Pour cela, envoyez-nous un courrier en précisant votre demande, accompagné d'un chèque de 20 € à l'ordre de l'Association CHEVAL. Nous vous enverrons alors au plus vite le contrat de parrainage et quelques photos de votre filleule.

D'avance, un grand merci pour elle !

ASSOCIATION C.H.E.V.A.L

Domaine du Valat de Ramel

Route de Servas

30340 SALINDRES